L'horoscope du jour
Bélier
Taureau
Gémeaux
Cancer
Lion
Vierge
Balance
Scorpion
Sagittaire
Capricorne
Verseau
Poissons

La saison des Gémeaux

La saison des gémeaux se situe entre le printemps et l’été dans l’hémisphère nord. Comme tous les signes qui indiquent qu’on arrive au milieu d’une saison et d’une autre, les Gémeaux aiment un peu de tout. Bouffon éclectique qui a toujours un livre dans une main, un téléphone dans l’autre et un podcast à l’oreille en sortant pour faire vingt choses avant le déjeuner, Gémeaux a besoin de stimulation, d’interaction et de circulation. Le signe du zodiaque le plus curieux, le plus changeant et le plus avancé en matière de communication, le Gémeau est une mine d’informations spirituelles, de farces sournoises et de ragots auxquels personne d’autre n’a accès. Parce qu’on ne peut pas vraiment rendre visite à ses amis sans précaution ou parcourir la ville sans précaution, cette saison des Gémeaux, comme toute l’année 2020, est sans précédent.

L’arrivée de la nouvelle lune en gémeaux le 22 mai nous initie à un nouveau type de norme sociale. La considération est la clé de nos affaires communes, et il faut partager des informations de bonne qualité. Cependant, cette nouvelle lune apporte avec elle des données contradictoires. Comme la plus grande partie de la saison des Gémeaux ne nous apportera pas d’orientation claire, il est important de se frayer un chemin dans la journée du mieux possible, en prenant une matinée à la fois.

Le 5 juin, la première d’une série d’éclipses aura lieu au Sagittaire. L’éclipse lunaire pénombre sera visible en Asie, en Australie, en Europe et en Afrique. Une éclipse visuellement légère n’est pas forcément une grande nouvelle, mais pour ceux qui ont une place importante au Sagittaire, comme le Soleil, la Lune ou l’Ascendant, ces éclipses signifient qu’on se débarrasse des identités qui ne vont plus, qu’on libère ce qui est devenu excessif pour faire place à ce qui est significatif.

Avec Vénus (planète du plaisir, de l’amour et des relations) rétrogradée en Gémeaux pendant toute la saison des Gémeaux, la nécessité de réexaminer nos connexions figure en tête de liste des priorités. L’une des pièces les plus importantes de l’astrologie de 2020, Vénus rétrograde nous donne l’occasion de nous connecter plus consciemment à nos problèmes d’intimité.

Quelle joie !

Mais ce n’est pas pour rien. Les aspects de notre dynamique relationnelle qui sont dévoilés peuvent nous aider à faire des progrès considérables dans notre guérison. La plupart d’entre nous luttent pour maintenir le lien. Si peu d’entre nous reçoivent des conseils judicieux sur la façon de naviguer dans les profondeurs et les dragons qui nous attendent lorsqu’il s’agit d’être amoureux, en amitié ou dans le monde avec d’autres personnes. Les partenariats romantiques et platoniques sont autant de portails permettant d’explorer nos problèmes d’abandon. Tout travail dans ce domaine de votre vie aidera tous les autres aspects de celle-ci et tous ceux qui s’y trouvent.

En attendant, juste pour rendre les choses plus intéressantes, Mercure rétrograde le 18 juin. Semblant reculer dans le ciel jusqu’au 12 juillet, Mercure complique les communications et brouille notre capacité à recevoir une réponse directe. Cette rétrogradation de Mercure est implacable dans son timing. Alors que Vénus nous fait réexaminer les cavernes de notre cœur, Mercure le fait avec notre esprit, nos mots et des échanges de toutes sortes.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email