L'horoscope du jour
Bélier
Taureau
Gémeaux
Cancer
Lion
Vierge
Balance
Scorpion
Sagittaire
Capricorne
Verseau
Poissons

Petit traité de l’âme et de l’ego

Le Petit Prince - Saint Exupéry

“L’âme n’est-elle pas justement cette chose dont on ne doit pas parler, au risque d’incommoder ? On ne doit ni ne peut. Qu’on s’y hasarde, et l’on se découvre aussi démuni que celui qui chercherait à définir par exemple ce qu’est le temps, la lumière ou l’amour. Pourtant, ce sont là des éléments dont chacun de nous ne saurait nier l’existence, et dont notre existence même dépend.”

François Cheng – De l’Âme

Si vous êtes sur le chemin de la connaissance de soi, la notion d’ego et d’âme vous est familière, mais pour la plupart des gens elle est souvent inconnue. Dans notre quotidien il est facile de se laisser prendre au piège de l’ego puisque le monde fonctionne à partir de ce centre. Enfant, nos parents et la famille nous transmettent une éducation qu’ils ont eux-mêmes reçue, puis l’école et le début des relations à l’autre nous transforment, l’amour et la reconnaissance entrent en jeu telle une quête.

L’âme, elle, nous invite au lâcher-prise et à la prise de conscience de ce que nous sommes réellement. Cette perception nous permet de goûter pleinement à notre source, et d’être vraiment dans la perception de Soi. Le temps semble alors enfin s’arrêter, il n’y a ni passé ni futur, l’âme est là, dans la permanence, rassurante. C’est l’instant présent, c’est le moment que l’on qualifie d’ “ici et maintenant” . Un instant qui dure, qui se prolonge, depuis toujours et pour toujours. C’est un instant éternel qui se perpétue, que l’on perd souvent de vue mais qui une fois identifié restera là, tout au long de notre chemin. Comme un phare au cœur de la vie.

Il est de la plus grande importance de reconnaître “le jeu de notre ego pour déjouer les tours qui se mettent en place afin de sortir d’une forme d’ignorance et redonner sa place à notre âme. Nous pouvons dans un premier temps redonner sa place à notre intuition. Elle nous guidera dans la direction de notre âme et ce sera une façon plus familière de l’approcher.

Cette rencontre est le cœur de notre apprentissage et elle passera par une déconstruction patiente et bienveillante.

L’ego permet d’exploiter notre potentiel humain. Il est tissé de nos désirs personnels, de notre détermination, de notre acharnement. De notre volonté d’adaptation, des croyances qui nous sont transmises, de nos blessures émotionnelles… l’ego est une construction couche après couche, pour se protéger et s’adapter à notre vie. Comme un bel oignon qui protège son cœur.
Il nous incite à imposer notre volonté, à tout diriger, à réfléchir sans arrêt, sans repos, à batailler, à tenir tête, à vouloir gagner à tout prix, à avoir peur, quitte à en devenir malheureux. L’ego n’aime pas lâcher prise, il déteste l’abandon parce qu’il s’y sent littéralement mourir.

L’âme nous permet d’exploiter notre merveilleux potentiel intuitif, notre vraie nature, notre vrai potentiel qui mène toujours sur le chemin du bien-être, de la paix.

Seule notre âme peut nous aider à retrouver notre centre. Nous pouvons lui demander de nous aider à nous abandonner et à faire taire notre ego qui nous contrôle par la peur, qui nous déstabilise profondément en nous laissant toujours entrevoir le pire. Et si ce bras de fer n’était autre, comme certains l’appellent, le combat entre le “bien et le mal” ? Ces pensées qui démolissent toutes ces belles choses que nous vivons en ne pointant que le négatif, ne méritent-elles pas que l’on crie « Taisez-vous !!! Dehors !! » ? Le chemin est un travail de paix, l’équilibre entre l’âme et l’ego est un réajustement, un nettoyage pour laisser la place à l’harmonie.

L’âme, c’est la plénitude. Totale et rassurante on peut avoir foi en elle. Si nous mettons un peu de côté notre ego alors apparaît notre âme, paisible et lumineuse. S’il existe un problème dans notre vie, et ce, dans quelque domaine que ce soit, il en est toujours de notre responsabilité, de notre libre arbitre de le transformer. Nous sommes libre de rebondir et de grandir grâce aux expériences de la vie. Libre de choisir la paix de l’âme ou les tumultes de l’ego !

L’âme veut vivre dans la lumière et l’amour. Elle veut que nous savourions sa présence, la sensation de plénitude qui en émane. Elle sait que l’extérieur s’adapte invariablement à cet état d’être et que, par conséquent, il n’y a pas d’effort à fournir dans la matière. C’est plutôt au niveau de l’être qu’il faut travailler. Tout simplement.

Mahatma Gandhi disait sagement ceci : “Il suffit qu’un seul être humain fasse un pas en avant pour que toute la terre en profite”.

Il existe, en chaque individu, quelque chose qui, intuitivement, cherche cette lumière et qui désire vivre heureux. Ainsi, au niveau de l’âme, nous pouvons aider l’humanité et, par le fait même, nous pouvons nous aider nous, personnellement.

Dans certaines situations, nous pouvons regretter d’avoir été nous-mêmes : naturels, vrais, authentiques. Mais en aucun cas, nous ne devons nous reprocher d’être ce que nous sommes. Et si nous ressentons le doute, la peur, n’est-ce pas une posture que nous avons apprise ? N’est-ce pas le fruit d’une construction ? N’est-ce pas l’ego qui prend le dessus ou qui ajoute une brique à notre forteresse ?

Nous devons apprendre à nous aimer sans faux semblants, avec nos forces et nos faiblesses, sans jugement. Et surtout entendre ce que nous sommes, faire la part de ce qui nous compose. Qui suis-je vraiment ? Qu’est-ce qui m’appartient vraiment ? Quelle part de moi même est le fruit de la construction que l’on me souffle tous les jours à l’oreille ? Personne n’a le droit de nous pousser à la transformation dès lors que nous sentons que cela nous éloigne de notre chemin, mais c’est pourtant ce que nous vivons depuis notre naissance. Chacun a le droit d’être ce qu’il est. Pour l’âme, il n’y a jamais de mensonge, de colère, ni de rancune. Ces émotions ne sont que construction mentale, le fruit de l’ego, l’âme, elle, n’a pas d’ego, elle est Amour et humilité.

Et pour aller plus loin, au-delà de notre personnalité propre, L’Ego est également le fruit de siècles d’héritages. Il faut savoir écouter nos premières sensations, éviter la confusion transmise le plus souvent par l’autre (projection, transmissions, jalousies…) et détecter les peurs, ne pas les juger mais se rendre compte qu’elles sont le fruit de nos constructions, notre éducation, des idées reçues qui très souvent ne nous appartiennent pas, de la société dans laquelle nous évoluons… Pour ressentir votre âme, écoutez et entendez votre intuition. Vous constaterez qu’elle ne se trompe pour ainsi dire jamais si vous y êtes bien connecté. Et, petit à petit, vous lâcherez cette ancre qui vous retient pour vivre plus librement, vous lâcherez certaines couches qu constituent votre ego.

Saint Exupéry a écrit : “On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux” et cela résume en une seule phrase ce vers quoi nous devons tourner notre regard et nos pensées. Le chemin peut-être long, la paix de l’âme, notre paix, est un travail de longue haleine, mais la lumière du soleil est toujours au sommet de la montagne.

Si vous sentez que c’est le bon moment et décidez de prendre ce chemin, tout ne sera pas simple ! Il faudra du courage, parfois beaucoup de courage pour ne pas baisser les bras, mais il y a fort à parier qu’étapes après étapes, jusqu’à l’arrivée, vous ne regretterez pas d’avoir suivi votre boussole intérieure.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email